Un geste de fairplay à saluer

23 décembre 2013

fernandez-anaya L’athlète espagnole, Iván Fernández Anaya concourait dans une compétition rurale à Burlada, Navarre. Il était deuxième, à quelque distances derrière le meneur de course, Abel Mutai (le médaillé kenyan de bronze dans le 3000-mètre aux jeux Olympiques de Londres). Alors qu’ils sont entrés dans la dernière ligne droite, il a vu le coureur kényan (le vainqueur certain de la course) ralentir et s’arrêter à 10 mètres de la ligne d’arrivée, pensant qu’il avait déjà traversé la ligne.

Fernández Anaya l’a rattrapé rapidement, mais au lieu d’exploiter l’erreur de Mutai pour le dépasser et réclamer une victoire, il est resté derrière et, faisant des gestes, dirigea le kényan vers la ligne et lui permit de traverser en premier.